Le temps suspendu. Hélène Dorion

IMG_0125

Carrés de lumière
Tout commence dans l’indéfini

sables, rochers.

On ouvre les yeux
sans savoir
de quel côté de la fenêtre
passe la vie.

On retourne la terre
en tous sens, on ne voit
que cette trouée
d’avant le monde.

Hélène Dorion, in Mondes fragiles choses frêles. Poèmes 1983-2000, p.465

 

Recommencements extrait lu par Hélène Dorion

« Recommencements » d’Hélène Dorion from Hélène Dorion on Vimeo.

 

Voir aussi  le site officiel d’Hélène Dorion.